AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 loosing all hope was freedom.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
KINGFISHERS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 22/07/2016
≈ DEVOIRS : 19
≈ Points : 10
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t73-loosing-all-hope-was-freedom

MessageSujet: loosing all hope was freedom.   Ven 5 Aoû - 2:09

CHARLES EINAR RUTHERFORD
This is your life and it's ending one minute at a time.

≈ nom : Rutherford, ce nom que tu portes fièrement et qui rappelle tes origines. Un nom dont l'histoire remonte à très longtemps, l'histoire d'un peuple entre l'Écosse et l'Angleterre. Mais tu reconnais que ton coeur à toujours été un peu plus au nord. ≈ prénom(s) :  Charles dérivé d'un nom germanique signifiant homme. Un prénom de roi, synonyme de grandeur. Ce prénom te ressemble et tu le portes avec une virilité sans complexe. Dans le même esprit, Einar, prénom de ton grand père maternel, désigne le guerrier tombé au combat ≈ surnom(s) : Charlie par certains mais tu n'as jamais aimé ça. Cale par d'autres.≈ date et lieu de naissance : un matin de janvier 1988 à Jedburgh (Écosse). ≈ âge : vingt-huit ans. ≈ nationalité(s) : Britannique et australien. ≈ origines : Britannique par ton père ; ta famille est originaire d'une petite ville à la frontière entre l'Angleterre et l'Écosse. Tu es également d'origine danoise par ta mère. ≈ emploi et/ou études : écrire ici. ≈ classe sociale : tu as toujours vécu sans problèmes dans un milieu aisé. ≈ orientation sexuelle : Tu n'as jamais questionné ta sexualité. Les femmes et uniquement elles t'ont toujours attirées. Hétérosexuel sans aucun doute. ≈ statut civil : célibataire.

quel groupe avez-vous choisis et pourquoi ? Kingfishers.

Tout simplement parce que tu as passé le cap de l'université.

tell me who you are ≈ trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage.

Code:
<taken>max irons</taken> <pseudo>≈ Charles Rutherford.</pseudo>
survolez l'image
behind the screen

prénom : Aïcha. pseudo : tel une émeute silencieuse 8) âge : vingt-et-une années. pays : france. comment as-tu connu fys ? depuis la V1. ton avis sur fys :  aww  aww . autres comptes : aucun. inventé/scénario : IV. crédits : BALACLAVA. mot de la fin : qui a vu les fesses à orlando bloom? moi hey .

histoire
tics & manies
Tu pousses un énième soupire, agacé. Un long silence s’en suit. Tu écoutes calmement. Comme toujours, le calme avant la tempête. Finalement, tu réprimandes vertement la personne à l’autre bout du fil, avant de raccrocher. Neuf heures et demie, un dimanche comme un autre. Tu ne t’imposes jamais de limites lorsqu’il s’agit de boulot. L’on te reproche souvent d’être tout le temps accroché à ton téléphone mais ceux qui te connaissent bien savent que tu es un monstre de travail. Tu tournes doucement la tête lorsque tu entends un bruit. De l’autre côté du salon, apparaît une jeune femme que tu ne reconnais pas à première vue. Pourtant, son air fatigué et ses cheveux épars te ravivent la mémoire. Tu revoies les images de la veille défiler devant tes yeux. La soirée. La bouteille de vin. La musique. Lorsque ton regard croise le sien, tu lui adresses un sourire poli. Un sourire qui cependant n’atteint pas tes yeux. Ce genre de sourire qui ne veut particulièrement rien dire mais qui pose les limites. Tes limites. Elle finit par s’éclipser derrière la porte de la salle de bain. Au même moment, ton téléphone sonne. Pendant quelques instants, tu gardes les yeux rivés sur les quelques mots affichés. Sur son prénom. Sur sa photo. Tu t’y attardes un instant qui te semble durer une éternité. Et pourtant dès le début, tu sais que maman n’y aura pas droit, à son joyeux anniversaire. Comme elle n’y a pas eu droit depuis quelques années maintenant. Et comme à chaque fois, les mêmes images défilent devant tes yeux. Des images de vous. D’eux. D’elle. Et tu penses à chacun d’entre eux.
Tout d’abord, il y a maman la fleur. Elle est jolie maman avec ses longs cheveux de jais, ses grands yeux clairs et toujours ce sourire accroché aux lèvres. Elle a toujours eu quelque chose d’apaisant, quelque chose qui te réchauffait. Maman c’est une jolie fleur pleine de couleurs. Des couleurs clairs et brillantes, et d’autres plus sombres. Tu te rappelles des rires mais aussi des disputes. Tu te rappelles des paroles dures, des regards pleins de reproches mais également des longs silences. Vous vous êtes fait beaucoup de mal avec le temps. Elle t’a longtemps reproché d’être devenu l’homme que tu es aujourd’hui, le digne fils de ton père, voire une piètre version de l’homme qu’elle a aimé. Et toi tu lui en as voulu d’être parti et d’avoir refait sa vie. Maman c’est une fleur, qui change au gré des saisons. Elle se laisse porter au gré du vent. Elle est différente. Elle ne te ressemble pas. « J’ai l’impression de revoir ton père lorsqu’on s’est rencontré. » qu’elle te disait souvent.
Avec papa, vous êtes un peu pareil. Toujours animés par cette ambition démesurée et par la recherche de la perfection dans tout ce que vous entreprenez. Vous êtes de ceux qui n’aiment pas perdre, qui n’acceptent pas l’échec. Ceux qui travaillent plus qu’il ne faut. « Si tu veux un conseil, les femmes, ne t’y attache pas trop. Elles sont tout les mêmes, jolies, vaniteuses, et intéressées. Et elles te font perdre ton temps. » qu’il t’a toujours répété. De toute façon, ta longue expérience t’a appris à revoir l’ordre de tes priotiés. Loin est le temps où tu t’encombrais de sentimalités futiles. Loin est le temps où tu risquais de t'éprendre honteusement d’une jolie demoiselle. Tu penses finalement à elle. À Talya.
Talya, c’est une tornade. Pourtant d’apparence douce et calme, au fond c’est une furie. Un torrent d’émotions et de sentiments. Tu l’as trouvé jolie dès que tes yeux se sont posés sur elle. Une beauté indécente à en faire frémir plus d’un. Tu penses à elle et peu à peu, son visage se forme dans ton esprit. Ça n’était pas censé être compliqué au début. Non, c’était censé être quelque chose de simple comme tu en as toujours eu l’habitude. Mais ce que tu ne savais pas, c’est que la jeune femme n’avait rien de simple. Talya, elle est compliquée, capricieuse, arrogante. C’est une égoïste, tout comme toi. Elle veut tout pour elle sans donner en retour. Pour autant, tu as toujours trouvé son insolence d’un charme fou. Cela te plaisait par moment autant que ça t’agaçait d’autres fois. Avec elle, tu as souvent eu du mal à garder le contrôle. Elle est imprévisible et d’une spontanéité déconcertante. Tu l’aimais bien car elle te sortait de ta routine. Elle était différente. Tu te sentais bien avec elle. Cependant, l’on ne te change jamais. Tu l’as toujours maté, malgré toi, avec cet éternel ascendant que tu avais sur elle. Tu as tenu les rênes tout au long de votre relation. Lorsque tu reculais, elle revenait toujours vers toi. Tu le savais et tu t’en es longtemps amusé. Au début, elle était cette amie avec qui il t’arrivait de déraper quelques rares fois. Puis l’amie est devenue la petite amie. La petite amie suffisamment belle et présentable que l’on n’hésite pas à faire voire aux autres. Car avec Talya, c’était souvent ça. Tu as toujours fait attention à ton image et la jeune femme faisait partie de ta large palette de trophées. Des tes ornements pour leur faire comprendre que tu es quelqu’un. Que tu n’es pas n’importe qui. Et au fil du temps, la jeune femme qui t’avait attirée au début a perdu de sa fougue. À ce moment là, elle t’a fait pensé à maman, la fleur avec ses quelques couleurs sombres. Celle qui change au gré des saisons. Elle est un peu pareil Talya. À tes côtés, elle a changé. Pour toi, elle a changé pour devenir la petite amie parfaite. Et pourtant, tu t’es lassé. Tu t’es éloignée. Elle s’est rapprochée et t’as encore fait quelques pas en arrière. Et tu la revois retirer ses talons avec hargne et te balancer la montre que tu lui avais offerte. Tout comme maman, elle t’a reproché d’être celui que tu es. « Je ne peux plus… Je ne te comprends pas. Tu es tellement compliqué. Tu ne me parles pas. Pourquoi est-ce que je devrais rester pour ça ?... Cale, est-ce que je dois rester ? » Tu l’as regardé un court instant qui pourtant t’a paru être une éternité. Tu n’avais pas le temps pour ces conneries. « T’es une grande fille. Tu fais ce que tu veux. Je vais sortir. N’oublie pas de me laisser les clés sous le paillasson. » C’était il y a un peu plus d’un an. Tu as continué ta route comme si de rien était, toujours fidèle à toi même. Pourtant, il t’arrive de penser à elle. À son sourire. À ses yeux qui s’enflamment au rythme de vos étreintes. À votre relation étrange. Tu y penses et tu te poses la question. Revenir en arrière ? Dans ton monde, il n’y a pas de place pour les regrets. Aucun regret, uniquement des leçons. Des leçons pour mieux avancer, en solitaire. Car c'est bien ce que tu es: un oiseau solitaire.

~  Tu es quelqu’un d’intrigant et tu le sais. Un jeune homme quelque peu difficile à cerner. Un calme apparent. Un visage impassible. Un regard tantôt clairement froid, tantôt indéchiffrable ₪ Tu es assez lunatique. Exubérant quelques fois, et renfermé à d’autres moments. Un jour dans la lumière, un jour dans l’ombre. Cependant, tu restes souvent dans ta bulle car tu t’y sens le mieux. ₪ Rare sont ceux qui trouvent grâce à tes yeux. Tu as toujours préféré être peu accompagné que beaucoup trop. Tu te sens vite étouffé. ₪ Tu t’intéresses peu aux autres sauf si tu y trouves ton intérêt. ₪ Tu es quelqu’un de très observateur et à l’esprit vif. Autant il est difficile de déchiffrer tes pensées, mais tu arrives vite à te faire une opinion des gens ₪ Tu n’hésites pas à user de méthodes perfides pour arriver à tes fins. Tous les moyens sont bons s’il s’agit de mettre toutes les chances de ton côté. Tu as hérité de l’ambition sans limite de ton père ₪ Tes relations avec ton frère et ta sœur ne sont pas des meilleures. Tu n’as jamais su être le grand frère exemplaire que tu aurais dû être ; tu n’as même jamais su t’en approcher. Ta sœur est jeune et ton frère, immature. Tu les trouves étouffants ₪  Tu n’as plus tellement de relations avec ta mère depuis la séparation de tes parents. Tu as pris le parti de ton paternel. Cela t’a semblé être une évidence. ₪ Tu es quelqu'un de borné et de persévérant qui n'abandonne jamais sans avoir envisagé toutes les options possibles. Tu ne supportes pas l'échec et encore moins la faiblesse. Tu n'aimes pas les personnes faibles. ₪ L’on te traite souvent de macho voire de misogyne, ce que tu nies pourtant. Ta vision des choses est simplement différente de celle des autres. Tu ne croies pas au féminisme. Tu es convaincu que par nature, les hommes sont supérieurs aux femmes. ₪ Tu es quelqu’un de possessif. Tu n’aimes pas partager. Tu n’as jamais su être l’homme d’une seule femme et pourtant dans ton monde, une femme est celle d’un seul homme. La tienne tu ne la partages pas. C'est ta muse à toi, pas celle d’un autre. ₪ Volage de nature, tu te lasses très vite. Avec les femmes, tu ne t’attardes jamais bien longtemps. Tu es un dragueur, un séducteur dans l’âme. Flatteur mais pas trop. Tu aimes plaire. Tu aimes être l’objet convoité ₪ Tu n’as connu que deux histoires sérieuses. Pour le reste, tu n’as jamais compris. Elles t’ont fait des reproches puis menacés. Tu n’as rien dit. Puis elles sont parties. Ce sont tous ces visages de femme qui défilent dans ta tête sans que tu puisses mettre un nom dessus. ₪ Tu ne supportes pas de rester inactif. Dans ton monde, le temps c’est de l’argent. Tu trouves toujours quelque chose à faire. ₪ Tu es loin d’être parfait même si tu essayes d’en donner l’impression. Tu le sais. Cependant, tu n'aimes pas que l’on te fasse des reproches. En réalité, tu es assez susceptible. ₪ Tu es exigeant et perfectionniste. Lorsque les choses ne vont pas dans ton sens, tu t’emportes assez vite. Il t’arrive d’être agressif en paroles comme en actes ₪ Tu as été élevé au sein d’une famille catholique très conservatrice. Tu as toujours revendiqué ta foi chrétienne bien qu'au fond tu ne sois pas très croyant, et encore moins pratiquant. Il t'arrive pourtant de te retrouver à l'église quelques rares fois.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 07/06/2016
≈ DEVOIRS : 66
≈ Points : 10
≈ AGE : 24
≈ ETUDES : Etudiante en médecine
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t78-this-one-s-for-you-amberle#47

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   Sam 6 Aoû - 9:19

heart chou ptitcoeur langue dance ** hey douche bed1 bed derriere calin inlove heart3 hug

Voilà tout est dis hihi
Revenir en haut Aller en bas
BIZUTS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 05/08/2016
≈ DEVOIRS : 41
≈ Points : 15
≈ ETUDES : des études de sciences bien entamés, en spécialité chimie.
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t94-fleur-de-lys-hippolyte

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   Sam 6 Aoû - 14:16

max langue
Bienvenue heart3 & bon courage pour ta fiche fou
Revenir en haut Aller en bas
BIZUTS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 06/08/2016
≈ DEVOIRS : 35
≈ Points : 15
≈ AGE : 22
≈ ETUDES : Arts plastiques
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t115-olivia-a-little-more-touch-m

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   Dim 7 Aoû - 0:35

Bienvenue, et bonne chance pour la suite de ta fiche! ptitcoeur moh
Revenir en haut Aller en bas
KINGFISHERS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 22/07/2016
≈ DEVOIRS : 19
≈ Points : 10
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t73-loosing-all-hope-was-freedom

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   Dim 7 Aoû - 22:54

merci merci yeah
Revenir en haut Aller en bas
KINGFISHERS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 05/08/2016
≈ DEVOIRS : 44
≈ Points : 5
≈ AGE : 25
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t93-love-breath-travel-evy#511

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   Lun 8 Aoû - 6:57

Bienvenue sur FYS string
Revenir en haut Aller en bas
TIGERS QUOLL
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 01/06/2016
≈ DEVOIRS : 145
≈ Points : 10
≈ ETUDES : bachelor de droit, postgraduate en relations internationales.
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   Lun 8 Aoû - 11:10

Bienvenue officiellement Aïcha. heart
Revenir en haut Aller en bas
BIZUTS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 05/08/2016
≈ DEVOIRS : 46
≈ Points : 15
≈ ETUDES : va entamer sa quatrième année de droit
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   Mar 9 Aoû - 16:44

bienvenue par ici et bon courage pour la suite de ta fiche! chou (pis Max qua tombe )
Revenir en haut Aller en bas
Welcome to Sydney
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: loosing all hope was freedom.   

Revenir en haut Aller en bas
 
loosing all hope was freedom.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» The Smell of Freedom
» Peyton Ҩ As human beings sometimes it's better to stay in the dark. Because in the dark there may be fear, but there is also hope.
» Dust (Fini).
» Rihanna censurée pour son clip S&M
» L’USS Freedom s'offre une pointe de vitesse à plus de 40 nœuds

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fuck Yeah Sydney ::  :: Dancing with myself-
Sauter vers: