AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 côme ≈

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 09/06/2016
≈ DEVOIRS : 15
≈ Points : 10
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: côme ≈    Ven 5 Aoû - 2:12

côme cathal de médicis
CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION CITATION

≈ nom : écrire ici. ≈ prénom(s) : écrire ici. ≈ surnom(s) : écrire ici. ≈ date et lieu de naissance : écrire ici. ≈ âge : écrire ici. ≈ nationalité : écrire ici. ≈ origines : écrire ici. ≈ emploi et/ou études : écrire ici.≈ année d'études : écrire ici. ≈ classe sociale : écrire ici. ≈ orientation sexuelle : écrire ici. ≈ statut civil : écrire ici.

quel groupe avez-vous choisis et pourquoi ? écrire ici.

ici tu dis pourquoi ...

tell me who you are ≈ trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage. trait de caractère du personnage.

Code:
<taken>avatar pris</taken> <pseudo>≈ prénom nom.</pseudo>
survolez l'image
behind the screen

prénom : écrire ici. pseudo : écrire ici. âge : écrire ici. pays : écrire ici. comment as-tu connu fys ? écrire ici. ton avis sur fys : écrire ici. autres comptes : écrire ici. inventé/scénario : écrire ici. crédits : écrire ici. mot de la fin : écrire ici.

questionnaire
tics & manies
The bitch, connasse pro.
Vous vous attendiez à un entretien avec le doyen de l'université ou bien la psychologue de l'université comme auparavant ? Et bien non, maintenant c'est bien moi qui prends les rennes, jusque là je vous suivais dans vos péripéties de la vie quotidienne mais maintenant The Bitch voit plus grand, si vous souhaitez entrer à Curtin vous devrez passer un petit entretien avec moi, histoire de commencer à rédiger votre dossier. Pour commencer mon investigation, j'aimerais en savoir plus sur ta vie, pas ta vie à présent vu que celle là je la connais parfaitement bien, non je veux dire ton enfance et tout ce qui s'en suit.
Prénom Nom, étudiant(e).
Ta réponse ici. Développe ta réponse pour qu'elle soit la plus complète possible. (minimum dix lignes)
The bitch, connasse pro.
Haha, j'adore j'adore, je vais avoir des choses croustillantes à dire sur toi la prochaine fois, crois moi, je vais me faire un malin plaisir à étaler ta vie au grand jour. Maintenant j'aimerais avoir ton avis sur l'université en général, sur les confréries, l'administration, la ville en générale, enfin tu vois histoire d'avoir des choses à redire contre toi au cas où.
Prénom Nom, étudiant(e).
Ta réponse ici. Développe ta réponse pour qu'elle soit la plus complète possible. (minimum dix lignes)
The bitch, connasse pro.
Très bien très bien, je me ferais un malin plaisir à retourner tout cela contre toi. Bon, ne crois pas que j'ai souhaité faire cette interview avec toi uniquement pour te demander des questions basiques, bien au contraire, maintenant ce que j'aimerais savoir c'est tes relations ici, tes amours, tes amis, tes emmerdes, je veux savoir au moins les bases, histoire de pouvoir bien suivre ta vie comme il se doit et tu as intérêt à tout me raconter puisque dans tout les cas je découvrirais tout.
Prénom Nom, étudiant(e).
Ta réponse ici. Développe ta réponse pour qu'elle soit la plus complète possible. (minimum dix lignes)
The bitch, connasse pro.
Quelle vie déprimante que tu as mon petit, si je serais un marchand de vie, je t'en vendrais une nouvelle histoire que la tienne devienne plus pétillante si tu vois ce que je veux dire. En bref, je ne vais pas trop perdre mon temps avec toi ce que je veux savoir maintenant et ce sera d'ailleurs la dernière question, que penses-tu de moi ? Je sais que tu m'adores, mais bon j'aimerais bien savoir ce que tu penses de mon blog et surtout de la façon dont je démonte vos petites vies misérables, soit sincère même si je ne prendrais pas en compte ce que tu me diras que ce soit des reproches ou non.
Prénom Nom, étudiant(e).
Ta réponse ici. Développe ta réponse pour qu'elle soit la plus complète possible. (minimum dix lignes)

001. C'est ce document qui t'autorisait à vivre. Oui, c'était ça. Tu venais de recevoir la permission de respirer. Loin de cette cellule. Loin de cette prison. Tu pouvais sortir et gambader jusqu'à en faire saigner la plante de tes pieds. C'était ça le goût de la liberté.  Le plaisir d'avoir le choix, de pouvoir dire je l'ai fait par choix, non par obligation.

002. Une vente qui a mal tourné. Quatre policiers touchés. Un énième coup d’pute que la vie vous a offert, à toi et à tes frères. Comme si vous en avez pas suffisamment vécu, elle en rajoute encore. elle vous a baiser bien profond, cette fois... Vous n’avez d’autres choix que de quitter l’pays, quitter votre Irlande natal. L'Australie est votre destination. Pays des Kangourous. Pays de votre liberté.

003. Tout a changé, t’as changé, ton identité à changé. Maintenant, c’est de Médicis.… C'est comme ça que tu dois te présenter, c'est la famille à laquelle tu dois prétendre appartenir alors que ta réelle identité, elle, t'est totalement perdue… Tandis que ton prénom, celui-là, le vrai, tu n’as jamais réussis à l’oublier et tu le garde précieusement, comme l'unique attache qu'il te reste à la raison : Côme.

004. c'est pas comme si on s'intéressait à toi. c'est pas comme si tu étais important. c'est ce que tu te dis tous les jours. Tu passes tes journées à te demander qu'est-ce que tu apportes à ce monde. tout ce que tu fais es insignifiant. Tu vis,survis. les jours défilent devant toi, devant tes yeux. Tu es impuissant. Tu subis. T’as aucun plaisir à vivre. c'est triste. mais ça ne te fais plus rien d'en être conscient.

005. Tu es une tête brûlée. Impulsif et têtu, le combo explosif par excellence. Si tu veux faire quelque chose, tu le feras. Si tu as quelque chose à dire, tu ne te retiendras pas. Et tant pis pour les conséquences. Les gens disent qu’il faut réfléchir avant d’agir.. Toi, ça ne te convient pas.

006. Tu es moi aussi tombé amoureux. Quelle erreur. L'amour t'as donné des ailes, pour ensuite te les arracher. « Tu viens m'annoncer, la voix tremblante que tu retournes avec ton ex ?! » Tu étais blessé… une plaie s'était formée au niveau de ton cœur. Tu étais tombé amoureux pour la première et dernière fois. Elle retournait avec son ex qu'elle n'avait pas revu depuis cinq ans et qui l'avait humilié en la trompant avec une autre. Tu ne voulais plus la voir. Ton cœur se referma… « Nahra, pardonnes moi. » Elle plaisantait ou quoi ? Tu ne voulais pas lui pardonner. Elle laissa couler quelques larmes, ce qui ne te toucha pas. Tu étais trop énervé contre elle pour la prendre dans tes bras et la consoler. Tu restais là devant elle, sans dire le moindre mot. Elle se rapprocha de toi comme pour te faire une accolade. Tu reculais d'un pas rapide. « Gardes tes larmes et tes remords pour d'autres. » Tu avais beaucoup laissé pour elle. Tu étais même devenu quelqu'un de bien, un mec sans histoire. Elle s'empressa de sortir de chez toi, tout en pleurant et marmonnant une dernière phrase. « Mes sentiments envers toi étaient sincères. » Elle se foutait de toi ou quoi ? Tu t'en fichais. Elle allait retourner dans les bras de son ex en osant te dire une telle chose. Tu fermais la porte derrière elle, sans enrichir votre conversation. Tu t'installes sur ton canapé. Tu l'aimais encore… Tu allais la détester. Tu as ensuite noyé ta colère dans l'alcool et ta mésaventure amoureuse dans les bras d'un tas de filles différentes.

007. Marchand de la mort, trafiquant d’armes, fournisseur de flingues de tous les mafieux du coin, des gosses jusqu’aux vieillards.  C’est la rage de vaincre, la joie de voir le sang de l’ennemi coulé. Seulement, l’attrait de l’or est bien fort, la corruption empoisonne tes veines, personne sait d’où ces armes viennent, mais pour un prix un peu plus fort, n’importe qui peut s’en procurer une aussi.

008. tu sors naturellement du lot, ne serais-tu que pour ta gueule d’ange qui les trompent tous et qui attirent les regards. Souvent, tu ne t’en rends même pas compte. Tu fais un peu badboy de film, avec ta démarche légèrement chaloupé et les filles qui matent les fesses au passage…

009. La rage, la violence. tu as grandi avec elle. Elle t'as façonné, endurci, opprimé. Ton avenir était déjà tout tracé, tu n’avais plus qu’à suivre les pas de ton père et à la moindre incartade, au moindre signe de liberté, tu étais brusquement ramené à la réalité. La vie n’était pas un jeu, elle avait ses propres règles, ses propres lois. Et dans le regard de ton père, tu étais un soldat. Armé de colère, de haine et de rancœur, défendant une cause, un idéal qui ne t’appartenait pas. Il les a gravés dans ton âme, dans ta chair et aujourd’hui, tu ne peux plus t’en débarrasser. Tu t’es perdu au fil des années, afin de devenir un autre, un étranger.

010. C'est ça ta vie, y'en a qui dirait que t'es rien qu'un pauvre débauché, d'autre qui rêverait d'lacher leur costard et d'finir comme toi. Toi? tu t'en fous, t'es dans ton monde et t'as pas forcément l'impression de ruiner ta vie. Ton père est un putain de connard qui vous frappait toi et ta mère, ta mère elle a jamais eu l'courage de te prendre par la main et d'partir, elle a jamais eu l'courage de t'aimer non plus, t'as jamais compris pourquoi en tous cas t'sais qu'elle a toujours espéré qu'il s'arrête alors toi t'as finis par te demander si c'était de ta faute toutes cette violence, t'as jamais eu de réponse.

011. Tu aimes leur force, leur détachement, leur confiance en soi, leur arrogance, leurs violences, leur tendresse inavoué. T'aimes leurs bras qui te serres trop fort. Oui, t'aimes les hommes, mais t'oublie pas pour autant, l'autre côté de la chandelle. leur douceur, leur amour, leurs lèvres trop douces,  leurs sourires et leurs courbes fines, tu aimes les protéger l'instant d'une nuit.

012. Mille vestiges de l'Irlande embaume ton désuète habitation, c'est le vertige de ton passé. La défaillance de ton présent.

013. tu es là, tout petit dans un coin de cette grande salle remplie de trop d'individus, de trop d'exigences. dans ton carnet, les mots sont gribouillés rapidement, dans un espoir vain d'apprendre, de retenir quelque chose, une information inconnue. Tu voudrais quitter tout ça, cette vie, tu voudrais devenir métier. Mais t’es rêveur. Tu te crois tout permis, alors qu’au fond, t’as le choix d’absolument rien.

014. tu es un grand rêveur. tu passe ton temps à flâner, tel un fantôme dans la ville. tu hantes les bords de plage, te laisses flotter dans les remous de la mer, tu te perds dans les paysages de la région et t'effaces dans les rues trop peuplées. tu peux passer des journées à ne rien faire, perdu dans tes pensées, dans tes rêves de grand gamin. pourtant, ça fait bien longtemps que tu as compris que tout ça, c'était finis pour toi.
Revenir en haut Aller en bas
KINGFISHERS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 05/08/2016
≈ DEVOIRS : 17
≈ Points : 5
≈ AGE : 29
≈ ETUDES : Aucune étude
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t97-nathan-mon-histoire?nid=4#817

MessageSujet: Re: côme ≈    Lun 8 Aoû - 17:55

Bienvenue!! **
Revenir en haut Aller en bas
KINGFISHERS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 05/08/2016
≈ DEVOIRS : 44
≈ Points : 5
≈ AGE : 25
Voir le profil de l'utilisateurhttp://fysydney.forumactif.org/t93-love-breath-travel-evy#511

MessageSujet: Re: côme ≈    Mar 9 Aoû - 7:03

Welcome here pompomgirl
Revenir en haut Aller en bas
BIZUTS
avatar
Welcome to Sydney
≈ ARRIVEE : 05/08/2016
≈ DEVOIRS : 46
≈ Points : 15
≈ ETUDES : va entamer sa quatrième année de droit
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: côme ≈    Mar 9 Aoû - 16:58

pourquoi j'te souhaite la bienvenue même hihi

m'enfin, bon courage pour ta fiche 8) chou
Revenir en haut Aller en bas
Welcome to Sydney
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: côme ≈    

Revenir en haut Aller en bas
 
côme ≈
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Fuck Yeah Sydney ::  :: Dancing with myself-
Sauter vers: